A Michel Reybier Hospitality edition

Par mots-clés

Par numéro de parution

- Tendance -

Tourisme & authenticité

VOYAGER… POUR DE VRAI

Depuis 50 ans, notre petite planète bleue n’a cessé de rétrécir ! Nous sommes devenus des globe-trotters qui prennent l’avion comme on prend le métro, traversant les fuseaux horaires allègrement. De voyages réels en explorations virtuelles, courir le monde n’est plus forcément une aventure et pourtant… Le besoin d’évasion vraie n’a jamais été aussi pressant et l’envie de découvrir des lieux autrement, dans toute leur authenticité, devient une exigence non négociable pour les esthètes du voyage.

HEUREUX QUI COMME ULYSSE…

Qu’est-ce qu’un beau voyage en 2018 ? Une escapade vers un hot spot trendy ou une ville mythique de la short list des destinations du moment ? Peut-être, mais pas seulement. Aujourd’hui, un beau voyage suppose une expérience humaine, une certaine lenteur, le temps devant soi pour pénétrer l’envers du décor, l’intimité d’une cité, la quintessence d’un endroit et l’âme des gens qui l’habitent. Une immersion dans la vérité d’un lieu hors des standards du tourisme international. Il s’agit de ressentir, de comprendre, de partager le point de vue et l’horizon d’un ailleurs. Du jamais vécu plus que du jamais vu. Une conquête ambitieuse, car l’authenticité ne se laisse par toujours attraper facilement.


ENTRER DANS L’HISTOIRE D’UN LIEU

Dépasser la superficialité des choses pour s’ouvrir à une autre réalité, la vraie. C’est la conviction de Michel Reybier. « Dans chacune de nos adresses, nous avons cherché avant tout à respecter le lieu, à le valoriser et à en exprimer toute l’authenticité. Privilégier l’être plutôt que le paraître. Voilà pourquoi nos établissements sont tous différents et doivent absolument l’être. C’est l’emplacement qui donne l’impulsion. Bien sûr, il n’existe pas une seule manière de raconter Ramatuelle, Genève ou Paris. Paris capitale de l’élégance contemporaine à La Réserve Paris-Apartments, Paris raffiné de la Belle Époque à La Réserve Paris-Hotel and Spa, ce sont deux scénarios inspirés par un seul et même lieu.

Je suis convaincu que les voyageurs d’aujourd’hui sont en quête de sincérité, où qu’ils aillent et encore davantage quand il s’agit de hauts lieux du tourisme. Regardez Saint-Tropez par exemple. Tellement de monde, la fête permanente, pourquoi pas ? Mais après, on a envie de se retirer dans un endroit préservé, de savourer tranquillement la lumière extraordinaire de la Côte d’Azur, le silence. Alors, on va à La Réserve Ramatuelle. À 5 km de Saint-Tropez, un havre de paix absolue, débordant de bonnes vibrations et d’énergies positives. Pas de complexe bétonné à l’horizon, pas de sinistres grands projets immobiliers, un littoral protégé et la Méditerranée à perte de vue. Un rêve d’authenticité et de fidélité à l’esprit du lieu ! »


COMBLER LE CŒUR, L’ESPRIT ET LES SENS

De nos jours, le voyage doit inviter à vivre une expérience, terme galvaudé s’il en est. Oublions le mot pour ne garder que l’idée. De quoi est fait le plaisir de l’évasion ? D’un accord parfait entre les sensations, le cœur et l’esprit, qui nous « transporte » littéralement de ravissement. Si une seule de ces trois dimensions manque, le bonheur du voyage ne saurait être complet. Michel Reybier tient beaucoup à ce que chacune de ses destinations porte cette ambition et que chaque séjour soit l’occasion pour le voyageur de se laisser surprendre par un lieu qu’il connaît déjà, sous un angle inédit et inattendu. « Nos équipes savent ouvrir des portes habituellement fermées pour révéler les secrets les mieux gardés. À Cos d’Estournel, nos hôtes vivent la

 
 

passion du vin comme je la vis moi-même, ils peuvent parcourir les vignes quand ils le souhaitent, poser mille questions techniques, affiner leur expertise avant d’aller déguster des huîtres au Cap-Ferret. Tout est à leur portée, à leur disposition. Même à Paris, dont on pense tout connaître, il existe encore des adresses confidentielles et des expériences rares. Nous sommes là pour faire vivre ces instants hors du commun, cela peut être sillonner la Seine sur le seul Riva de la capitale ou accéder au toit du Grand Palais par une porte dérobée. »


LA QUÊTE DE PROFONDEUR PASSE PAR LA RENCONTRE AVEC L’AUTRE

Partager avec les autochtones, échanger avec d’autres voyageurs, s’ouvrir à d’autres points de vue. « À Ramatuelle, notre chef étoilé, Eric Canino, n’hésite pas à venir lui-même faire le barbecue dans le jardin d’un client, après avoir choisi sa pièce de bœuf préférée. £A Cos d’Estournel, notre maître de chai partage volontiers ses connaissances œnologiques en toute simplicité », précise Michel Reybier. Moment parfait pour s’enrichir de nouvelles relations, le temps du voyage est celui de l’ouverture, qui n’empêche en rien de se recentrer sur soi, bien au contraire. Regarder de magnifiques paysages ne suffit plus. Voyager pour voir, même les plus belles merveilles du monde, semble désormais un peu vain. à chacun de trouver sa voie pour échapper aux clichés, une chose est sûre, la curiosité est le chemin le plus court vers l’authenticité.

Par Anne-Marie Clerc

 
 
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
«
»

Articles connexes


Un lieu authentique chargé d’histoire

Résider à l’hôtel Monte Rosa est une expérience en soi. L’ambiance y est unique par son histoire empreinte des souvenirs des pionniers de l’alpinisme.

Quand la nature s’invite au bar

On retrouve l’atmosphère d’authenticité et d’élégance de Zermatt au Joseph’s Bar, où les coloris choisis sont un écho à l’univers environnant.

Golf aux sommets

Le Crans Ambassador vous propose de golfer sur 4 parcours avoisinants, pas moins de 90 trous pour combler amateurs et chevronnés.

Tutoyer les sommets mythiques

Séjourner au Victoria Jungfrau Grand Hotel & Spa, c’est, notamment, l’occasion de partir à la découverte de lieux naturels surprenants.


Retrouvez-nous