A Michel Reybier Hospitality edition

Par mots-clés

Par numéro de parution

- Mode -

Nelly Saunier

Bonjour bonjour les hirondelles !

Pour Nelly SAUNIER, plumassière, la joie est comme la chanson de Trenet. Aérienne et poétique, ELLE VOLE au-dessus de nos têtes à hauteur de rêverie.

Comment vous est venue l’idée de devenir plumassière ?
À l’âge de 14 ans j’ai découvert ce métier qui à l’époque disparaissait lentement. Ce fut un coup de foudre, une évidence. Mon désir d’apprendre et de tout donner à cette passion ne m’a jamais quittée. Aux Arts Appliqués j’ai peaufiné mon travail sur la couleur et me suis formée au design textile, ce qui m‘a donné envie de me frotter à l’univers de la mode en apportant un regard novateur, surprenant, qui inspire les créateurs.

Comme Jean-Paul Gaultier ?
Nous avons réalisé plusieurs pièces ensemble, dont l’emblématique pull «jacquard» en plume. Il symbolise ce que j’aime par dessus tout : le détournement de la matière pour créer l’illusion.

Vous avez également collaboré avec la Maison Piaget ?
Ce fut une rencontre formidable entre deux mondes qui ne s’étaient pratiquement jamais côtoyés : la joaillerie et la plumasserie. Les contraintes étaient fortes car il s’agissait d’enchâsser des plumes dans des petits cadrans pour créer les subtils effets de modèles tels que «sunset» ou «piscine». J’ai eu le plaisir infini de travailler avec un partenaire généreux, prêt réaliser mes idées les plus audacieuses.

Vous avez été nommée Maître d’Art par Frédéric Mitterrand en 2009 et lauréate du Prix Liliane Bettencourt l’année suivante Comment avez-vous vécu cette double consécration ?
Je me suis posée un instant, j’ai regardé en arrière pour la première fois, et j’ai pris conscience du travail que j’avais réalisé jusqu’ici pour permettre à la plumasserie de reconquérir ses lettres de noblesse. Je me suis sentie heureuse de ce chemin et fière d’avoir contribué à remettre mon art en lumière.

Que vous évoque la plume ?
La légèreté, la liberté, la nature, la déconnection du monde réel. Dans la plus petite plume il y a une beauté immense ; une forme, une texture, des nuances, des reflets, des couleurs d’une richesse inouïe. Il y a aussi une fragilité qui ajoute à sa splendeur une dimension sensible.

Quels projets vous occupent actuellement ?
Je prépare une grande exposition au Japon pour 2017, en tant qu’artiste. Dans ce pays la plumasserie n’existe presque pas et les premières créations que j’ai pu y présenter ont été accueillies avec une émotion qui m’a bouleversée. J’ai donc hâte de vivre cette aventure. Je projette aussi de travailler avec d’autres matières telles que le cristal, l’émail, le verre, et de reprendre le chemin de mes rêveries personnelles.

http://www.nelly-saunier.com/
Propos recueillis par Michèle Wouters


Corolla Ararona. Œuvre. Un jour avant.
© C. Rogue

Matière plumes. Création pour le film d’aventures « Pan » de Joe Wright.
© N. Saunier

 Collier
© M. Delporte

Collier
© Y. Nakanishi

Chemin de fleurs. Œuvre. Frontière de vie.
© P. Ito

Exposition à la galerie d’art contemporain @KCUA, Kyoto.
© @KCUA, Kyoto

Matière plumes. Création pour le film d’aventures « Pan » de Joe Wright.
© N. Saunier

Alisette. Œuvre de poésie en plumes d’oie teintées. Nelly Saunier. Collection particulière.

Bolero Jean Paul Gaultier
© Nelly Saunier

Pull jacquard Jean Paul Gaultier
© Nelly Saunier

Mai Lamore Paradis
© Nelly Saunier

Préparation plumes rouges
© Johann Sauty

Sculpture d'épaule dragon
© Jean-Francois ALOÏSI

VCA LADY ARPELS MARTIN PECHEUR AZUR
© Chez Voltaire Aurore Colibert

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
«
»

Articles connexes


Imane Ayissi

Premier couturier africain au calendrier officiel de la Haute Couture, IMANE AYISSI crée une mode raffinée, éco-responsable, qui porte haut les savoir faire artisanaux du continent africain.

Loïc Prigent

De Libération à Canal+, Loïc Prigent (dés)habille la mode et lui taille un costume sur mesure.

Jennifer Cuvillier

Jennifer Cuvillier est Directrice du bureau de style du célèbre magasin parisien Le Bon Marché.

La féminité change de look

La seconde émancipation féminine dans la mode est en marche !


Retrouvez-nous