A Michel Reybier Hospitality edition

Par mots-clés

Par numéro de parution

- Découverte -

Le dernier batteur d'or
de france

Depuis 1834, LA MAISON DAUVET perpétue un savoir-faire plusieurs fois millénaires. En effet, l’or battu en feuilles a été utilisé tant chez les premiers rois d’Égypte qu’en Inde aux apparitions du Bouddhisme. De l’or brut, après différentes étapes, des milliers de petites feuilles sont obtenues. Plusieurs phases successives composent ce travail très méticuleux et authentique.

Un savoir-faire unique

La Maison Dauvet est la seule fabrique française de feuilles d’or. Le dôme des Invalides à Paris, la flamme de la statue de la Liberté à New York ou bien encore les coupoles de la cathédrale orthodoxe russe de Genève ont été restaurés grâce à elle. Le travail est toujours identique. Tout commence par la préparation de l’alliage. Sont ajoutés à l’or pur, du cuivre pour le durcir et de l’argent pour les nuances de couleurs. On en dénombre une petite vingtaine. Ce mélange est fondu à une température de 1200°C afin d’obtenir un lingot de 220 g. Il est ensuite passé dans un laminoir pour être étiré puis recuit pour être ductile. La bande est découpée en quartiers et battue par un marteau mécanique. On réitère plusieurs fois l’action pour arriver à des feuilles d’une épaisseur moyenne de 0.2 microns. Ces feuilles aussi légères que l’air sont récupérées, à la main, grâce à de fines pinces en roseau, puis coupées aux bonnes dimensions et placées dans des livrets prêts à l’emploi. Si l’or est reconnu comme un matériau luxueux, toute peinture, aussi sophistiquée soit-elle, ne peut lui faire concurrence car il a la faculté d’être inaltérable, insensible aux aléas de la météorologie et résistant à tous les acides. Pour un usage extérieur, on lui octroie environ 80 années d’existence !


Par Valérie Blanc

 
 

Images

© Ch. Bornet by Kristo

© Ch. Bornet by Kristo

© Ch. Bornet by Kristo

© Ch. Bornet by Kristo

© Ch. Bornet by Kristo

© Ch. Bornet by Kristo

© Ch. Bornet by Kristo

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
«
»

Articles connexes


Un lieu authentique chargé d’histoire

Résider à l’hôtel Monte Rosa est une expérience en soi. L’ambiance y est unique par son histoire empreinte des souvenirs des pionniers de l’alpinisme.

Quand la nature s’invite au bar

On retrouve l’atmosphère d’authenticité et d’élégance de Zermatt au Joseph’s Bar, où les coloris choisis sont un écho à l’univers environnant.

Golf aux sommets

Le Crans Ambassador vous propose de golfer sur 4 parcours avoisinants, pas moins de 90 trous pour combler amateurs et chevronnés.

Tutoyer les sommets mythiques

Séjourner au Victoria Jungfrau Grand Hotel & Spa, c’est, notamment, l’occasion de partir à la découverte de lieux naturels surprenants.


Retrouvez-nous