A Michel Reybier Hospitality edition

Par mots-clés

Par numéro de parution

- Mode -

L'Atelier Renard

Dans les coulisses d’un sellier d’excellence

Place du Palais Bourbon, derrière une porte cochère bleue se découvre la cour fleurie de l’Atelier Renard. Depuis les années trente, les plus beaux cuirs du monde y prennent forme entre les mains de selliers experts, qui perpétuent les gestes traditionnels. Porté par la passion de Brigitte Montaut, on y invente le sac de sa vie…

Brigitte Montaut, comment avez-vous rencontré l’Atelier Renard ?
C’était en 2000. Je suis littéralement tombée sous le charme de cet atelier, qui cherchait un repreneur. Je ne connaissais rien au cuir, mais je sentais en ce lieu une histoire, un savoir-faire et une magie incroyables. Cela m’a donné envie de me lancer dans l’aventure, de poursuivre l’œuvre entreprise par Joseph Renard dans les années trente. Mon défi a été de rénover profondément le site sans toucher à l’âme de la Maison, de miser sur l’excellence et de développer la création sur mesure.


Que se passe-t-il derrière la grande porte bleue de la place du Palais Bourbon ?
Il se passe de très belles rencontres humaines ! Un sac est un objet personnel qui raconte la vie de celui qui le porte. Créer une pièce exclusive pour un client amène forcément à pénétrer un peu de son intimité pour le conseiller sur le choix des formes, des cuirs, des couleurs et même du fil, de tous ces détails qui font d’un sac un exemplaire unique, de qualité exceptionnelle. Pour moi, le vrai luxe c’est ça. C’est l’alliance du temps que l’on peut consacrer à chacun sans compter, de la qualité rare des cuirs et du bonheur d’inventer son propre objet ; associés à un savoir-faire et un geste parfait, jusqu’au plus petit point de couture.

Quelle fut votre commande la plus folle ?
Nous adorons que nos clients nous bousculent par leurs créativités et je dois dire qu’ils ne nous déçoivent jamais ! Nous avons la chance de réaliser des objets inouïs. Le plus petit était un étui pour un cure dent en or, n’est-ce pas merveilleux ? Nous avons également conçu un écrin en crocodile pour ranger les baleines de chemises d’un Amiral, ou encore des fourreaux pour des lingots d’or ! La plus gigantesque de nos réalisations fut une malle de rangement pour l’un de nos clients très voyageur, qui avait décidé de s’installer à l’hôtel. Entre chaque tour du monde, il demande désormais qu’on lui prépare sa chambre, avec sa malle contenant l’essentiel de ses affaires. Pour une publicité, nous avons également fabriqué un sac géant dans lequel on pouvait se tenir debout. Et puis nous avons créé d’immenses plateaux de cuirs - destinés à accueillir les cadeaux des invités d’une réception de naissance - sur lesquels nous avons collé, à la main, cinquante mille cristaux Swarovsky ! Ces challenges et tant d’autres ont été des aventures fantastiques, partagées par tout l’atelier.



www.atelierrenard.com

Couture main

Grille à frapper

Naissance d'un sac

Détail Kudu

Brigitte Montaut

L'Atelier dans la cour

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
«

Articles connexes


L’énergie à son apogée

Face au panorama époustouflant sur les sommets alpins, on se sent comme boosté par une énergie nouvelle.

Le menu local

Le Victoria-Jungfrau propose à ses hôtes un menu local gourmand et passionnant.

La vie est belle

Le Bellevue Palace a imaginé une offre féminine exclusive.

Votre vignoble

Devenez, le temps de votre séjour dans cette demeure familiale, le propriétaire des lieux…


Retrouvez-nous